jeudi 30 janvier 2014

Une éducation, ou le film coup de coeur !

      Comme je me baladais sans but dans Orléans, j'ai décidé de ne pas perdre mon temps et d'aller me cultiver à la Médiathèque. Je savais qu'on pouvait regarder des films mais je n'avais jamais tenté l'expérience. Je regarde les films proposés, ce sont plutôt des classiques et des films très anciens. Et là, par hasard, je tombe nez à nez avec une jaquette plutôt avenante, une photo d'un couple avec une fille à la Audrey Hepburn.


Le film ne m'a pas l'air trop vieux, je choisis donc de m'installer dans le petit fauteuil et de mettre le casque sur mes oreilles. Le film commence, dans une Angleterre des années 60, une musique entêtante et un générique avec des étudiantes jouant au cerceau. On nous présente très vite Jenny, jeune fille à la forte personnalité désirant intégrer Oxford. Plutôt bonne élève, elle a cependant quelques lacunes en latin. Elle est passionnée par la France, et le passage où on entend une vieille chanson de Greco m'a beaucoup plu.
 On fait également la connaissance d'un jeune garçon avec qui elle flirte plus ou moins. Jusque là, pas d'embrouille. 
                    
Je suis tombée amoureuse de l'actrice qui joue Jenny, Carey Mulligan, elle est vraiment adorable, et vous avez déjà pu la remarquer dans Gatsby le magnifique ou dans Drive.


Et puis vient l'élément perturbateur. Mettez vous en condition, il pleut beaucoup, vous venez de sortir d'une répétition avec l'orchestre de l'école. Vous décidez de rentrer chez vous à pied. Soudain une jolie voiture s'arrête, un homme vous fait une blague sur votre violoncelle et de fil en aiguille il vous ramène chez vous. Aujourd'hui cette situation n'est carrément plus possible, on ne monte plus dans la voiture des gens qu'on ne connaît pas comme ça. J'imagine que l'Angleterre des années 60 devait être plus sûre qu'aujourd'hui.
Jenny rencontre donc David, un homme séduisant qui l'emmène par la suite à un concert de musique classique où elle rencontre ses amis. Dans une Angleterre changeante, avec l'arrivée imminente de la pilule et de la mini-jupe, David propose à Jenny de grandir et de traverser le miroir. Notons la présence de ce cher Dominic Cooper ( alias le marié dans Mamma Mia !!! ). La relation évolue et on s'attend à une fin un peu mielleuse, cependant il n'en est rien. Je vous laisse savourer la suite ! 

Ce que j'ai aimé dans ce film, c'est l'histoire plutôt simple qui arrive cependant à nous surprendre. Il est intéressant de remarquer l'évolution de Jenny, sa candeur du début se transforme en rébellion vers la fin. Ce n'est pas un duo qu'on suit mais plutôt un quatuor puisqu'on a également de belles images du couples d'ami de David. 
Ce film nous sert un beau casting, cependant certains regretteront la lenteur parfois.




Ce film est en parti tiré de l'autobiographie de Lynn Barber. Il a également été récompensé par le festival Sundance et a élu Carey Mulligan meilleure actrice dans plusieurs festivals renommés aux USA.

Voici la bande-annonce pour les plus curieux !




Ma réplique préférée : " Mais enfin David, tu veux que je fasse ma première fois avec une banane ? "



5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce film !! Et merci beaucoup pour tous tes petits mots sur mon blog, c'est super gentil ! Bisous ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oh tu le vends bien le film ça donne trop envie ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ce film à l'air super ! xx

    http://camilleblogmodelifestyle.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Coucou,

    Je ne connaissais pas, il a l'air vraiment sympa ce film ! :D

    Sarah, http://sarahmodee.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas, mais tu m'a donné envie de le voir en tout cas!
    Bonne continuation pour ton blog !
    xx

    http://platinumblond91.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer

N'hésite pas à me laisser une petite bafouille et le nom de ton blog si tu en as un , j'y jetterais un oeil ! Merci et coeur pailleté sur toi !